Dans le salon, en plus du grand canapé suédois qui essaie d’être blanc mais qui a du mal, il y a aussi mon très cher  « love seat ».

Je vous arrête tout de suite c’est le « love » de « se lover » en français, pas du « love » anglais. Comme dirait Numéro 3 c’est pour se blotter (invention de Numéro 3, un jour où elle se « blottait  » sur mes genoux dans mon étole. Le mot est resté et il me semble maintenant bien plus tendre que le « se blottir » classique).

Bref, ce fauteuil-pour-deux ou canapé-pour-un est en lin naturel (un matériau que a postériori je ne recommanderais pas pour une famille de 4 enfants 😉) mais avec son footstool (il est tendre mais plein de mots anglais vous avez remarqué ? 😉) il est super confortable pour lire des histoire avec 1 enfant (à partir de 2, c’est plus du blottage, c’est de l’empilage et il faut se rendre à l'évidence, l’empilage d’enfants nuit à la lecture). 

Il est donc beige (la couleur du lin naturel avant nutella. ;-D). Ce qui va très bien avec les coupons que Maman m’a rapporté de chez Mutti et qui sont des restes du tissu qui recouvrait les fauteuils du salon. 

Je vous montre le beau coussin que j’en ai fait même si les photos n’ont pas été prises sur le love seat (en plus je suis pas à moitié fière de moi : c’est mon premier essai de passepoil (que j’ai fait moi-même) et que j’ai même cousu presque correctement).

Tout ça pour dire que maintenant sur mon siège-à-se-blotter, il y a un (et bientôt deux) coussin avec du tissu de Mutti pour se blotter avec.

Et c’est bien comme ça.

1D36B7B7-AB76-4C4D-BF6F-758BA9462EA2

8D712AA3-7DA1-4418-BBB1-E7BA35AE83DF